Après presque huit mois en stage dans la startup Satelia (quatre mois en alterné puis quatre mois en temps plein), il est temps de faire une rétrospective.

Startup et montée en compétences

Mon expérience à Satelia ne peut pas être représentative du reste des startups, cependant, je suis tombé amoureux de cet univers où tout le monde se forme, ne reste jamais sur leurs acquis et réalisent énormément de choses avec peu de moyens.

Être une startup, c’est avant tout une mentalité. J’ai appris au cours de ces derniers mois que le succès d’un projet n’était pas défini uniquement par l’idée, mais par l’équipe qui la réalise. C’est une succession de bonnes tâches exécutées au bon moment, par les bonnes personnes, qui garantissent un résultat concluant.

Cet environnement m’a permis de monter en compétences rapidement d’un point de vu technique mais aussi personnel.

Compétences techniques

Je suis arrivé dans l’entreprise avec des compétences en développement web, notamment sur le framework Laravel et le CMS WordPress, or, Satelia utilise le framework Symfony que je maîtrise désormais. Il est toujours plaisant de ne pas rester sur ses acquis et voir de nouveaux langages/frameworks. L’informatique est un domaine qui nécessite d’être en constante formation.

Mes travaux scolaires et mes missions au sein de Satelia m’ont permis de comprendre l’utilité et les applications d’un CI/CD.

J’ai pu travailler avec des interfaces No Code. Ce sont des plateformes permettant de réaliser de nombreuses actions dans un certains ordre sans nécessiter aucune ligne de code. Sur du long terme, cela ne me semble pas être la meilleure solution mais lors de la réalisation d’un POC (Proof Of Concept), c’est une très bonne alternative pour tester des choses. Je suis heureux d’avoir pu utiliser ces outils puissants.

Compétences personnelles

À Satelia, il y a une forte culture d’entreprise et nous sommes encouragés à lire des livres qui abordent différents sujets.

Ainsi, j’ai pu lire La 25e Heure : Les Secrets de Productivité de 300 Startuppers qui Cartonnent, un livre qui nous explique comment mieux gérer son temps et gagner jusqu’à une heure de plus par jour.
En réalité, le sujet n’est pas de gagner une heure car c’est impossible mais plutôt de mieux répartir son temps et traiter ses tâches différemment en priorisant mieux.

La 25ème heure

Dans la continuité de ce livre, j’ai lu Human Machine, qui présente moins d’applications pour améliorer la gestion de son temps mais qui est plus axé “Mindset” (État d’esprit).

Human Machine

Un troisième livre que j’ai pu lire est Océan Bleu : Comment créer de nouveaux espaces stratégiques. Si je devais résumer ce livre de manière très grossière, c’est un livre qui nous explique comment s’éloigner de l’Océan Rouge (rouge comme le sang à cause d’une concurrence importante) et devenir Océan Bleu. L’idée est donc de se différencier de ses concurrents afin de ne plus en avoir. J’ai adoré ce livre.

Stratégie Océan Bleu

Parallèlement à ces livres, j’ai appris à travailler en équipe, grâce aux méthodes Agiles et notamment à la méthodologie Scrum

Alternance signée

C’est avec joie que j’ai pu signer mon alternance à Satelia, début août. J’ai appris énormément de choses ces six derniers mois et il m’en reste encore énormément à apprendre. J’ai pris beaucoup de plaisir dans toutes les missions que j’ai pu réaliser et je ne me suis jamais ennuyé.

Pour moi les trois éléments importants pour une formation en alternance réussie sont :

  • une équipe agréable
  • un/des projet(s) enthousiasmant
  • un cadre de travail agréable

Je retrouve ces éléments à Satelia et j’espère pouvoir continuer sur cette lancée avec eux pendant encore trois prochaines années.

Thibault Feugere

Jeune étudiant en école d'informatique afin de préparer le titre d'Expert Informatique et Système d'Information. Entrepreneur dans le développement informatique et plus particulièrement dans le secteur du web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *